Statuts généraux de Caroline du Nord Chapitre 14. Droit pénal § 14-134.3. Infraction pénale domestique

a) Toute personne qui entre après avoir reçu l’interdiction de le faire ou qui reste après avoir reçu l’ordre de quitter les lieux par l’occupant légitime, dans les locaux occupés par un conjoint actuel ou ancien ou par une personne avec laquelle la personne inculpée a vécu comme mariée, est coupable d’un délit si le plaignant et la personne inculpée vivent séparés; à condition toutefois que nul ne soit coupable si ladite personne entre dans les lieux en vertu d’une ordonnance judiciaire ou d’un accord écrit de séparation qui lui donne le droit d’entrer dans lesdits lieux aux fins de visite avec des enfants mineurs. La preuve que les parties vivent séparément doit inclure, sans nécessairement s’y limiter ::

(1) Une ordonnance judiciaire de séparation;

(2) Une ordonnance du tribunal ordonnant à la personne accusée de rester à l’écart des locaux occupés par le plaignant;

(3) Un accord, verbal ou écrit, entre le plaignant et la personne accusée selon lequel ils doivent vivre séparés et séparés, et que ces parties vivent en fait séparées et séparées; ou

(4) Lieux de résidence séparés pour le plaignant et la personne inculpée.

Sauf dans les cas prévus à l’alinéa b) du présent article, sur déclaration de culpabilité, ladite personne est coupable d’un délit de classe 1.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.