Prédire la liste de 28 joueurs des Dodgers NLDS

À moins d’une décision surprise des plus hauts gradés de San Diego, les Padres seront probablement privés du partant Dinelson Lamet ou de Mike Clevinger, et très probablement des deux. Ce qui n’est pas de bon augure pour une franchise qui cherche à doubler son record de victoires en Série Mondiale – ce sont des matchs de Série mondiale gagnés, pas des championnats réels de la Série Mondiale – de un à deux en octobre.

Les Dodgers, d’autre part, ont de bonnes options de lancer 15, 16 ou 17 et des joueurs de position 13, 14 ou 15 parmi lesquels choisir seulement 28 viennent mardi, lorsque l’équipe ouvrira la série de divisions de la Ligue nationale contre les Pads au Globe Life Ballpark à Arlington à 18h38

Cela signifie-t-il nécessairement que Los Angeles remportera les NLD quelque part entre trois et cinq matchs, leur permettant ainsi de passer aux NLCS contre les Marlins ou les Braves? Non, pas d’un coup.

Mais cela signifie que la direction du club aura un temps relativement facile à choisir les 28 bons joueurs pour remplir leur liste. Précisément les 28 joueurs énumérés ci-dessous, selon ma prédiction.

Veuillez noter que pour les besoins de cet exercice, et parce que beaucoup d’hommes jouent à plusieurs positions, j’utilise la classification des joueurs de champ intérieur et des voltigeurs telle que définie par le club à Dodgers.com .

Lanceurs partants (5): Walker Buehler, Clayton Kershaw, Tony Gonsolin, Julio Urias, Dustin May.

Joueurs de champ intérieur (5): Il s’agit d’une série de films et de séries télévisées.

Attrapeurs (3) : Austin Barnes, Keibert Ruiz et Will Smith.

Voltigeurs (6) : Cody Bellinger, Mookie Betts, Terrance Gore, Joc Pederson, A.J. Pollock et Chris Taylor.

La même formation que les Dodgers utilisée dans la série NLWC, avec un releveur supplémentaire en Dylan Floro ajouté et un frappeur gauche étranger en Matt Beaty soustrait. Avec le frappeur désigné universel en jeu cette année, il n’y a que tant d’occasions de frapper à la pince pour faire le tour. Los Angeles a utilisé un grand total d’un frappeur suppléant (Pederson) dans la NLWC. Ils n’ont pas besoin de Beaty; ils ont besoin de Floro. Et des bâtons Gore.

Et rappelez-vous, le gant conquiert tout.

Howard Cole écrit sur le baseball sur Internet depuis Y2K. Suivez-le sur Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.