Faustin-Élie Soulouque

Faustin-Élie Soulouque, Soulouque également orthographié Solouque, également connu sous le nom de Faustin I, (né en 1782?, Petit-Goâve, Haïti – décédé aug. 6, 1867), esclave haïtien, président et plus tard empereur d’Haïti, qui représentait la majorité noire du pays contre l’élite mulâtre.

Soulouque est né esclave alors qu’Haïti était encore sous domination française. Il a participé à une révolte réussie en 1803 qui a expulsé les Français, et il est resté dans l’armée de la nation nouvellement formée. En 1847, il fut nommé président, avec le soutien d’un groupe de chefs mulâtres qui pensaient qu’il serait un chef fantoche approprié. En 1849, cependant, il les évince et crée sa propre suite. Il adopte le titre d’empereur et règne sous le nom de Faustin I.

Soulouque fait plusieurs tentatives infructueuses pour conquérir la République dominicaine voisine ; à une occasion, les États-Unis, la France et la Grande-Bretagne agissent de concert pour le pousser à renoncer. En 1859, les mulâtres se rallièrent au chef d’état-major général et le déposèrent. Soulouque s’échappa et s’exila, où il mourut.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.